• Le 04 octobre 2018
  • i

"Mesdames, Messieurs,
Chers collègues,
Chers étudiantes et étudiants,
le Vice-président, Cher Jean Louis,

Nous vous accueillons ici, sur cette belle aire de jeux.

Je voudrais vous rappeler tout d’abord les objectifs qui ont présidé à sa réalisation :

  • Créer des espaces de pratiques sportives libres d’accès pour nos étudiants et au-delà pour tous les étudiants de l’Université, et les personnels, proposer des espaces adaptés à leurs usages…
  • Modifier le visuel de la composante lors du cheminement sur le boulevard Guy Mollet pour mieux voir et deviner ce qu’il s’y passe…

Ces intentions ont guidé la naissance de ce projet dès le début de notre mandat en 2015, inscrit dans mon projet de candidat au titre des évolutions immobilières nécessaires pour cette composante dédiée aux Sciences et Techniques des APS.

Ce projet a fait l’objet d’une réflexion menée au sein d’une commission interne représentant les étudiants et les personnels de la composante. Je tiens ici à remercier toutes celles et ceux qui y ont contribué.

Il a ensuite été soumis à l’Université et à notre président Olivier Laboux, puis a été validé et inscrit dans le schéma de développement immobilier de l’établissement.

Je tiens ici à remercier très chaleureusement le président et son équipe pour leur soutien et l’établissement pour avoir accepté de prendre en charge financièrement ce beau projet dans une période pourtant contrainte financièrement.

Le projet a alors été pris en charge par la Direction du Patrimoine Immobilier et de la Logistique. Je souhaite remercier très sincèrement Bénédicte HUCHET sa directrice et Bénédicte COMBE architecte en charge de ce projet, qui s’est impliquée sans compter et sans découragement face aux aléas (financiers d’abord, puis météorologique).

Il a ensuite été confié au cabinet d’architecte BIGRE ! qui l’a dessiné puis a suivi les chantiers.

L’espace original dédié au Parkours, cet « art du déplacement urbain », a reçu les conseils éclairés de Stany BOULIFARD lors de sa conception – spécialiste reconnu et précurseur du Parkours à Nantes. Cette collaboration a pris un sens particulier puisque Stany est un ancien étudiant de notre UFR, à présent enseignant vacataire. Déjà étudiant, il était précurseur et engagé dans la pratique du Parkours. Il a d’ailleurs organisé en avril 2011 à l'UFR, une conférence invitant l’un des acteurs du film célèbre « les Yamakazys » - Chau Belle, ce fût un succès.

Cet espace financé par l’Université de Nantes se veut un « démonstrateur ». Notre vœu est que ce type de structure se multiplie sur nos campus. Elles existent dans les quartiers, existent dans bon nombre d’universités étrangères, elles commencent à s’implanter dans certaines entreprises, alors pourquoi pas sur nos campus qui rassemblent des milliers de jeunes ayant besoin de pratiquer le sport vecteur de santé et de bien-être.

Notre première intention fût d’inventer un espace qui permette de créer de la vie devant et au sein de notre faculté, et ainsi, améliorer la qualité de vie sur notre petit campus et de nos 1500 étudiants.

Le constat déjà après simplement quelques mois, est sans détour, nos étudiants se sont approprié ce lieu tel qu’il a été pensé, lieu de pratique du Beach volley, du Basket ball ou encore du Parkours. Ils s’y installent aussi pour être simplement spectateur, écouter en petit groupe de la musique installer sur ces gradins, déjeuner… Certains se sont même approprié cet espace sous une forme inattendue, en nocturne, à une heure tardive ou très matinale (c’est selon), ce qui ne contribue pas à la tranquillité de notre voisinage…

Cette première réalisation s’inscrit dans un plan immobilier de transformation et d’extension par étape de notre faculté. Le prochain projet déjà à l’état du dépôt de permis de construire et confié au cabinet d’architecte MXC, vise la création d’une extension qui entre autre permettra d’installer un espace de vie pour les étudiants et les personnels intégrant une cafétéria du CROUS. Je remercie le CROUS et son directeur pour son engagement dans ce projet. Celui-ci intègre aussi une rénovation totale de notre façade qui s’inspirera du Stadium Pierre Quinon, une façade moderne, métallique et à la fois transparente.

Puisque l’instant me procure la possibilité de lancer un appel, ou une perche, à monsieur le vice-président en charge de l’immobilier, j’espère que nous parviendrons à finaliser le financement du troisième projet immobilier porté par notre équipe et ceci avant la fin de mon mandat, qui consiste à créer une extension afin de relocaliser le laboratoire « Motricité, Interactions, Performance » installer au premier étage de notre bâtiment, et dégager des espaces supplémentaires d’études et d’installation de nos personnels titulaires dans des conditions plus propices à la réalisation de leurs missions.

Enfin, ce lieu devait porter un nom. « Espaces de pratiques sportives libres » ne pouvaient demeurer sa dénomination courante. Nous avons proposé à l’AE STAPS, et je remercie ici son président et son équipe, pour qu’ils sollicitent l’imagination de nos étudiants. Celle-ci a été féconde, vous pouvez l’imaginer. Nous avons eu le droit à « la ruche », « la cour des miracles », certain s’autorisant à proposant leur propre nom, et nous avons retenu parmi leurs propositions … ??? … STAPSPARK, c’est ainsi que se nomme cette belle réalisation, le STAPSPARK

Alors bienvenu au STAPSPARK, profitez de ce bel espace, et appropriez-le-vous …
Merci."
Arnaud Guével
i